You are now in the main content area

Lessons learned: The pandemic and learning from home in Canada

Canada | 2021

The Survey on Employment and Skills, conducted by the Environics Institute for Survey Research, external link, opens in new window in collaboration with the Diversity Institute and the Future Skills Centre, external link, opens in new window, was designed to explore Canadians’ experiences with the changing nature of work, including technology- driven disruptions, increasing insecurity and shifting skills requirements.

For many students, the short-term effect of the COVID-19 pandemic, through the switch to online learning, has been to effectively “privatize” our educational infrastructure, as families have had to rely on their own resources to provide the spaces, tools and connections needed for ongoing learning. But, as this report shows, access to these resources is unequal throughout Canadian society.

Key Takeaways

  1. Across Canada, in households with school-aged children, children in about three in five households were learning online at least part of the time during the autumn of 2020.
  2. Although most households have internet access, many face challenges paying for their connection. One in three Canadians say that they worry a lot or some about being able to pay for a high-speed internet connection at home over the next few months; a similar proportion worry about being able to pay their cellphone bill over the next few months.
  3. Among those with children at home who were learning online at least some of the time in the autumn of 2020, about three in ten said that it was likely that their children would have to use public Wi-Fi to finish their schoolwork because there was not a reliable internet connection at home; that their children would not be able to complete their schoolwork because they did not have access to a computer at home; and that their children would have to do their schoolwork on a cellphone.

    The likelihood that these children faced one or more of these obstacles when doing their schoolwork is higher among those with lower household incomes. Those who identify as racialized are about twice as likely as those who identify as white to say that their children faced one or more of these obstacles while doing schoolwork online. Those who identify as Indigenous are also much more likely than non-Indigenous Canadians to say that their children faced one or more of these obstacles when doing schoolwork online.

Leçons apprises : La pandémie et l’apprentissage à domicile au Canada

Le Sondage sur l’emploi et les compétences, mené par l’Environics Institute for Survey Research, external link en partenariat avec le Diversity Institute et le , external linkCentre des Compétences futures, external link, a été conçu pour explorer l’expérience des Canadiens et des Canadiennes quant à la nature changeante du travail, attribuable notamment à l’adaptation aux nouvelles technologies, à une insécurité de travail grandissante et à l’évolution des exigences en matière de compétences.

Pour de nombreux étudiants(-tes), l’effet à court terme de la pandémie de COVID-19, par le passage à l’apprentissage en ligne, a été en fait de « privatiser» notre infrastructure éducative, car les familles ont dû compter sur leurs propres ressources pour fournir les espaces, les outils et les connexions nécessaires à l’apprentissage continu. Mais comme le montre ce rapport, l’accès à ces ressources est inégal dans l’ensemble de la société canadienne.

Points Clés

  1. Partout au Canada, dans les ménages ayant des enfants d’âge scolaire, les enfants d’environ trois ménages sur cinq apprenaient en ligne au moins une partie du temps à l’automne 2020.
  2. Bien que la plupart des ménages aient accès à Internet, bon nombre d’entre eux ont de la difficulté à payer leur connexion. Un(e) Canadien(-enne) sur trois affirme être quelque peu ou très inquiet(-ète) quant à sa capacité de se procurer une connexion Internet haut débit à domicile au cours des prochains mois; une proportion similaire s’inquiète d’être en mesure de payer sa facture de téléphone cellulaire au cours des prochains mois.
  3. Parmi ceux qui avaient des enfants à la maison qui apprenaient en ligne au moins une partie de l’automne 2020, environ trois sur dix ont dit qu’il était probable que leurs enfants devraient utiliser le réseau Wi-Fi public pour terminer leurs travaux scolaires parce qu’il n’y avait pas de connexion Internet fiable à la maison; que leurs enfants ne seraient pas en mesure de terminer leurs travaux scolaires parce qu’ils n’auraient pas accès à un ordinateur à la maison et que leurs enfants devraient faire leurs travaux scolaires au moyen d’un téléphone cellulaire.

    Parmi ceux qui avaient des enfants à la maison et qui apprenaient en ligne au moins une partie de l’automne 2020, la probabilité que ces enfants se heurtent à un ou plusieurs de ces obstacles lorsqu’ils font leur travail scolaire est plus élevée chez ceux dont les revenus du ménage sont les plus faibles. Ceux qui s’identifient comme racisés sont environ deux fois plus susceptibles que ceux qui s’identifient comme blancs de dire que leurs enfants ont fait face à un ou plusieurs de ces obstacles pendant qu’ils faisaient des travaux scolaires en ligne. Ceux qui s’identifient comme autochtones sont également beaucoup plus susceptibles que les Canadiens(-ennes) non autochtones de dire que leurs enfants ont fait face à un ou plusieurs de ces obstacles lorsqu’ils faisaient des travaux scolaires en ligne.

Published:

September 2021

Survey on Employment and Skills

The Survey on Employment and Skills, opens in new window, conducted by the Environics Institute for Survey Research, external link in collaboration with the Diversity Institute and the Future Skills Centre, external link, was designed to explore Canadians’ experiences with the changing nature of work, including technology-driven disruptions, increasing insecurity and shifting skills requirements. 

The second wave of the Survey on Employment and Skills was conducted in late 2020, as the pandemic’s second wave gathered momentum in Canada and the number of new COVID-19 cases steadily increased. The expanded survey explores how different types of workers have been affected by the pandemic, in terms of such things as their hours of work, earnings, location of work, and ability to combine work and family responsibilities.

Le Sondage sur l’emploi et les compétences, opens in new window, mené par l’Environics Institute for Survey Research, external link en partenariat avec le Diversity Institute et le Centre des Compétences futures, external link, a été conçu pour explorer l’expérience des Canadiens et des Canadiennes quant à la nature changeante du travail, attribuable notamment à l’adaptation aux nouvelles technologies, à une insécurité de travail grandissante et à l’évolution des exigences en matière de compétences. 

La deuxième phase du Sondage sur l’emploi et les compétences s’est déroulée à la fin de 2020, alors que la deuxième vague de la pandémie prenait de l’ampleur au Canada et que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 augmentait de façon constante. Le sondage élargi explore également l’impact de la pandémie sur différents types de travailleurs, notamment pour ce qui touche leurs heures et leur lieu de travail, leurs revenus et leur capacité de concilier travail et responsabilités familiales.